Meanwhile in Hannover Messe

La Messe est dite à Hanovre pour le développement durable !

Hannover Messe, le salon de référence dédié à l’industrie lourde s’ouvre peu à peu aux innovations responsables et aux changements en faveur de la transformation durable du secteur, grâce aux partenariats noués avec les pays asiatiques.

Alors que 62% des entreprises manufacturières françaises se sentent concernées par les enjeux écologiques, le rendez-vous incontournable de l’industrie mondiale se retrouve dans une version digitale du 12 au 16 avril 2021. En remplacement des 27 halls et des 20 minutes de marche d’un bout à l’autre du salon, plus de 1 500 exposants présentent les meilleures innovations du secteur en ligne. Nouveauté de cette édition, la transformation durable fait son apparition dans plusieurs nouvelles thématiques.

Le changement de l’industrie viendra des matériaux utilisés

Alors que l’on attendait une révolution de la manufacture grâce à l’automatisation et aux perfectionnements des machines, la transformation du secteur intervient à la faveur de nouveaux matériaux plus durables et innovants. C’est en toute hypothèse ce qu’a laissé entrevoir cette édition d’Hannover Messe.

La Karlsruhe Institute of Technology (KIT) présentera le fruit de ses recherches sur les matériaux responsables de l’environnement, au “Future Hub”, l’espace dédié aux innovations du salon. Plusieurs autres constructeurs indonésiens, taïwanais ou bien encore sud-coréens présenteront des innovations dédiées à la verdification des infrastructures, permettant une industrie plus respectueuse de l’environnement et des carburants moins polluants et écoproduits.

L’Asie porte-drapeau de l’industrie du futur

Après une édition 2019 organisée en partenariat avec la Suède, une édition 2020 annulée pour raison de pandémie et une édition 2022, déjà annoncée comme organisée avec le Portugal, l’édition 2021 du salon est, quant à elle, organisée avec le concours de l’Indonésie.
Ce nouveau partenariat montre bien l’intérêt grandissant pour les tendances en provenance d’Asie et plus particulièrement, des pays en pleine mutation de leur industrie vieillissante et polluante. Si les accords économiques entre les pays européens et l’Indonésie pataugent, l’innovation industrielle indonésienne sera mise à l’honneur dans 5 catégories. Ainsi, le pays mettra en avant ses avancées technologiques en matière d’alimentation et de boisson, d’industrie textile et vestimentaire, mais aussi automobile, chimique et électronique.

Parmi ces innovations, les progrès en matière de biocarburant, de déplacements durables et d’énergies renouvelables sont mis à l’honneur par le plus grand archipel du monde. Petite inquiétude cependant, ces avancées concernant le biocarburant, composé pour majorité d’huile de palme, consommeraient l’équivalent de 8,3 millions de tonnes d’huile, soit la totalité des exportations actuelles du pays. Qu’en sera-t-il de la gestion de la demande suite à ces nouvelles perspectives ?

Entre les vis et les boulons, de l’innovation !

Si les magasins de bricolage sont une vraie épreuve pour vous et que rechercher l’innovation dans les 5 631 produits présentés cette année vous fait peur, rassurez-vous, nous les avons analysés pour vous et avons identifié 3 pépites qui mérite que l’on s’y intéresse de plus près :

🐞 KIT : L’institut de recherche a mis au point un nouveau polymère blanc s’inspirant des surfaces bioniques déjà existantes dans la nature. Ce biomimétisme permet de réduire l’utilisation du dioxyde de titane dans les pigments blancs entrant dans la constitution des peintures, mais aussi des plastiques. L’avantage de ce nouveau polymère est qu’il se dégrade dans la nature à l’inverse du dioxyde de titane, le rendant ainsi plus respectueux de l’environnement.

🧊 Ziehl-Abegg : L’entreprise allemande a développé en partenariat avec le gouvernement indonésien, une machine fabriquant de la glace grâce à l’énergie solaire. Cette co-construction intervient dans le cadre de la politique visant à stabiliser la situation économique des pêcheurs indonésiens. Grâce aux ventilateurs basse consommation de l’entreprise allemande, ces derniers vont pouvoir conserver leurs pêches durablement et dans de meilleures conditions et ainsi, être rémunéré plus régulièrement.

🦾  Igus : Le fabricant basé à Cologne en Allemagne présentera cette année l’évolution de l’un de ses bras robotisés, lui apportant ainsi une modularité avancée. Si les cobots actuels n’ont qu’une utilité, le nouveau bras articulé d’Igus est une vraie boîte à outils. En effet, il peut aussi bien servir pour la logistique, que dans des bars, des hôpitaux ou bien encore dans des cuisines. Avec un tarif peu élevé (2 900$) et une capacité de charge de 2kg, les innovations industrielles commencent à se diversifier pour s’implanter sur des marchés grand public.

Pour ne rien manquer des innovations des grands salons internationaux, nous créons, à la demande, votre livret thématique. Un excellent moyen de garder le contact avec le terrain et les innovations de votre secteur !

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email