Make it happen

L’éco-conception : accélérer avec un « Green Sprint » pour repenser le cycle de vie de son produit

L’éco-conception est une notion complexe mais pas si compliquée. Dans le cycle de vie des produits interviennent différentes étapes et différents acteurs. Le consommateur n’est pas en reste, il s’implique et sa satisfaction est au cœur de votre démarche. Comment un Green Sprint d’éco-conception peut-il vous aider à poser les bases d’une stratégie plus durable et plus responsable tout en répondant aux attentes de vos clients et collaborateurs ?

Pourquoi éco-concevoir ?

Aujourd’hui, les intérêts environnementaux et sociétaux sont indissociables des intérêts des entreprises. En effet, le consommateur, bien informé, devient de plus en plus exigeant sur les produits qu’il achète, les services qu’il utilise et souhaite contribuer au respect de l’environnement et de l’humain.

Les organisations sont désormais très attendues sur l’évolution de leur approche de développement de produit, reflet concret d’une prise de position engagée. Il n’est plus suffisant de dire que l’on est engagé, il faut le prouver.

Avec KeekOff nous pensons que l’éco-conception est une approche pragmatique, logique et facile à intégrer. C’est une mécanique de l’innovation durable sur laquelle nous avons fondé l’un de nos accompagnements, le bien-nommé “Green sprint”. L’idée, consacrer une journée (ou un peu plus) avec vos équipes pour repenser votre offre de produits ou services selon les piliers de l’éco-conception.

Repartir de l’analyse du cycle de vie du produit pour innover et proposer des solutions alignées à votre stratégie RSE.

Les grandes étapes du cycle de vie du produit ou du service :

  • Conception et design
  • Sourcing des matières premières et composants
  • Fabrication dans les respect des normes de sécurité et du droit du travail
  • Packaging et emballage du produit
  • Logistique et transport
  • Utilisation par les consommateurs
  • Fin de vie : recyclage / upcyclage

De l’importance de bien connaître son client pour mieux respecter son environnement

L’idée de penser à sa cible avant de se lancer dans le développement d’un produit est à la source de méthodes et d’outils tels que les design thinking ou l’agilité. Cela paraît évident mais très souvent on voit des startups ou des équipes projet foncer tête baissée sans savoir en amont si ce qu’ils trouvent génial sera autant apprécié et attendu par le client.

Les attentes clients sont donc la clé de voûte du business (bravo Sherlock !).
Mais quel est le lien avec le durable ? Et bien c’est simple, le durable et le responsable sont également des attentes de plus en plus fortes de vos clients. Ce sont souvent même des éléments essentiels de leur mode de vie, de leurs valeurs et de leurs engagements.

Éco-concevoir permet donc 2 choses :

  1. Mieux maîtriser sa chaîne de valeur pour limiter son impact
  2. Répondre aux enjeux d’une consommation plus responsable et plus durable de cibles exigeantes

Stratégiquement, difficile de ne pas vouloir occuper le terrain.

Eco-concevoir c’est aussi préserver l’écologie de l’entreprise

Derrière ce titre un peu maladroit, mon idée : si éco-concevoir signifie anticiper tout le cycle de vie du produit dès sa conception ; cela se traduit logiquement par la prise en compte des différents acteurs impliqués dans la chaîne de valeur et donc par l’idée d’un management de projet et d’équipe responsable. Vous me suivez ?

Allons plus loin, prenons la définition toute simple d’écologie qui est l’interaction des êtres vivants dans leur milieu, leur écosystème. On peut assez logiquement étendre l’analogie aux organisations et se dire que les collaborateurs – êtres vivants -, interagissent dans leur milieu – l’entreprise -, et dans leur équipe – leur écosystème-. Et qu’ainsi, éco-concevoir c’est aussi agir pour le bien-être de l’entreprise et de ceux qui y évoluent, employés, prestataires, partenaires, consultants, etc…

Avec cet aspect humain autour de l’éco-conception, nous retrouvons ici la logique de responsabilité sociale. Le “S” de la traditionnelle RSE qui guide vers un mieux vivre ensemble l’entreprise et en encadrant une croissance écologique. C’est un peu aussi l’idée de l’impact positif (j’écrirai bientôt sur le sujet).

Alerte greenwashing ! Comment l’éviter ?

On parle de “Green Sprint” d’éco-conception mais soyons réalistes, le sprint n’est qu’une étape d’un projet qui ressemble plutôt à un véritable marathon. Il ne suffira pas, à lui seul, à rendre l’entreprise plus durable et plus responsable. Ayons de l’ambition, le plus important étant d’itérer pour améliorer. Chez KeekOff, on emprunte beaucoup d’outils et de postures à la gestion de projet d’innovation et on sait qu’il faudra sûrement plusieurs tentatives et donc plusieurs sprints pour avancer, toutefois chaque chose connaît un début, et un “Green sprint” peut constituer un très bon début. En impliquant une variété de collaborateurs sur du concret, vous permettez à toute l’entreprise de connaître et de comprendre votre positionnement stratégique engagé. Vous assurez une congruence entre votre communication et vos actions. C’est faire preuve d’exemplarité, et en apporter les preuves indispensables pour ne pas greenwasher… car la tentation peut être forte.

Achetez des plantes, reversez 1% de votre CA à des projets éco-responsables, compensez vos émissions carbones etc… mais n’hésitez plus à passer à l’éco-conception de vos offres et de vos services. Souvent vous avez les ressources en interne, il suffit de révéler leur potentiel !

Pour en savoir plus sur le « Green sprint » d’éco-conception ou les autres méthodologies de KeekOff pour vous accompagner dans votre transition durable, contactez-nous !

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email