Diversidays – Le numérique comme accélérateur de diversité

Rencontre avec Anthony Babkine qui milite contre les conséquences du déterminisme social avec Diversidays, dont la mission est de rétablir l’égalité des chances dans les carrières et l’entrepreneuriat dans le secteur du numérique.

Diversidays, c’est une association Loi 1901 co-fondée par Anthony Babkine et Mounira Hamdi. En un peu plus de deux ans d’existence, Diversidays a accompagné 740 demandeurs d’emploi et entrepreneurs et compte désormais un grand nombre de partenaires de renom. Quel succès !

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de Diversidays ?

En 2017, Mounira Hamdi et moi (Anthony Babkine), professionnels du numérique, avons constaté que le monde de la Tech manquait terriblement de diversité…de par nos expériences professionnelles, mais aussi nos origines sociales et géographiques ; nous avons constaté qu’il manquait beaucoup de nos semblables à cet écosystème. Un gros gâchis pour beaucoup de gens qui ne se reconnaissent pas dans cet environnement ou tout simplement n’y trouvent pas leur place – à l’heure où 80 000 jobs étaient non-pourvus dans la Tech en 2019. 

Ainsi, depuis le départ, nous avons deux convictions fortes :

  • La France regorge de potentiels et d’entrepreneurs talentueux dans le domaine de la Tech & du numérique partout sur le territoire national
  • Malgré leur détermination, ces talents et entrepreneurs sont souvent moins visibles et représentés que d’autres, car souvent moins accompagnés et moins conseillés que les autres…

Convaincus que la diversité des profils est un important levier de performance autant pour les entreprises que pour le pays, Mounira et moi avons décidé de créer Diversidays, un tremplin au départ dédié aux entrepreneurs issus de la diversité qui s’est peu à peu transformé en association d’égalité des chances dans le numérique via des programmes d’accompagnement dans plusieurs régions de France. 

Aujourd’hui, bientôt 800 demandeurs d’emploi et entrepreneur.es sont passés par nos programmes. À l’issue de nos accompagnements, certains projets ont pu se développer à une autre échelle : partenariats signés avec des institutions et entreprises, accélérations du projet, de sa visibilité, de son potentiel etc… pour certains demandeurs d’emploi, nous avons pu faciliter des reconversions professionnelles, la reprise d’études etc.

Comment sont sélectionnés les projets et initiatives que vous intégrez à vos programmes d’accompagnement ? Les projets autour des logiques d’inclusion et de durabilité sont-ils prioritaires ?

Depuis le départ, Diversidays s’entoure de partenaires qui, par leurs actions de terrain, sont en mesure d’identifier des entrepreneurs que peu d’autres peuvent identifier. Le comité de bienveillance, un regroupement d’experts du numérique et de l’égalité des chances, sélectionne les lauréats en fonction de 3 critères :

  1. l’impact économique et social du projet
  2. la capacité à inspirer du porteur de projet
  3. la dimension innovante de l’initiative

Depuis cette année, nous avons également développé un programme à destination des demandeurs d’emploi. Cette fois, plus qu’une sélection, nous avons travaillé de concert avec Pôle emploi afin d’adresser des publics sous-représentés dans la Tech. Majoritairement des femmes, mais aussi des demandeurs d’emploi des quartiers populaires & zones rurales. En moyenne sur les 550 bénéficiaires de notre dernier programme, 70% étaient des femmes et 25% venaient des quartiers et zones rurales.

Quelles sont vos relations avec les entreprises et les grands groupes ?

Les entreprises à nos côtés jouent un triple rôle :

  • En lien avec la formation : chaque programme permet de proposer leurs expertises aux bénéficiaires, en leur donnant un accès gratuit à du temps de formation avec leurs experts (exemple de montée en compétences numériques avec les experts des ateliers numériques de Google France)
  • En lien avec le mentoring : permettre aux collaborateurs d’une entreprise de mentorer des entrepreneurs et demandeurs d’emploi (exemple des collaborateurs Tech/IT de Pierre Fabre qui ont mentoré des demandeurs d’emploi en Occitanie dans leur reconversion professionnelle)
  • En lien avec le recrutement : les programmes se prêtent à recruter des profils et potentiels qui sortent des cases et parcours traditionnels (plusieurs dizaines de startups et entreprises Tech ont pris part à nos forums de recrutement dans l’Hérault et la Haute-Garonne avec le soutien de Pôle Emploi et de la Région Occitanie)

Vous déployez des Diversidays dans toutes les régions, en quoi cela vous paraît important d’adopter une démarche plus locale ?

Trop souvent, nous avons constaté que sur un même territoire les acteurs du monde social et du monde du numérique ou de la Tech ne se croisaient pas suffisamment, voire parfois ne se connaissaient pas. Avec l’association, en créant des groupes de travail et des ponts entre les différents acteurs locaux, nous avons la capacité de changer la donne. Avec cette démarche, nous arrivons à identifier des auteurs de solutions et des talents qui sont souvent invisibilisés par les processus de recrutement/sourcing traditionnels.

Le meilleur témoignage de cette approche, c’était notre 1ère étape il y deux ans à Toulouse et ailleurs en Occitanie, avec une promo de 8 entrepreneurs de toute la région.

> Le comité de bienveillance était constitué de 20 personnalités très diverses du territoire

> Voici de quoi découvrir les 8 talents sélectionnés qui viennent de Lozère comme de Carcassonne 

> Mais aussi cette vidéo pleine de bons souvenirs

Et pour 2021, quel est le programme ?

Faciliter la transition professionnelle de 10 000 demandeurs d’emploi vers les métiers du numérique ! Une ambition qui va demander un maximum d’engagement d’acteurs très différents partout en France. Hauts les coeurs, on a envie que ça bouge et ça a bien commencé ! On vient également de lancer TechYourPlace.fr, un mouvement pour faire bouger les startups sur leurs modes de recrutement et pour qu’elles deviennent plus inclusives.

Retrouvez le mouvement Diversidays !

Suivez l’actualité de Diversidays sur LinkedIn, Instagram, Twitter et Facebook

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email