Meet My Mama – révélateur des talents culinaires des femmes du monde

Rencontre avec Loubna Ksibi et Donia Souad Amamra, cofondatrices de Meet My Mama, la startup qui valorise les cuisines du monde dans une démarche authentique et responsable !

Bonjour Loubna, Donia, vous avez cofondé Meet My Mama avec pour mission de révéler les talents culinaires de femmes issues de tous types de migration pour faire découvrir les cuisines du monde les plus authentiques, faites-maison et préparées avec amour par les meilleures cheffes : les Mamas.

Parlez-nous d’elles ! Qui sont les Mamas ?

Les Mamas, ce sont des cheffes. Ce sont des femmes passionnées par la cuisine, qui ont fait le choix de vivre de cette passion et qu’on accompagne dans la réalisation de leur rêve. Elles sont audacieuses, inspirantes…. Elles ont de l’or entre les mains, et à nos yeux elles sont en effet les meilleures cheffes !

Elles viennent des 4 coins du monde, avec des parcours très différents : certaines sont réfugiées, d’autres immigrées de la première, deuxième, ou troisième génération, certaines ont déjà travaillé dans la restauration, d’autres jamais, certaines n’ont pas eu la chance d’étudier, d’autres sont diplômées Bac +5 et décident de donner un nouveau virage à leur carrière… Elles ont aussi tous les âges, de 25 à 60 ans aujourd’hui ! 

En fait, il n’y pas de profil type “Mama”, mais il y a des points communs !  Une passion : la cuisine, un talent incroyable pour celle-ci ; une ambition : entreprendre, faire découvrir sa cuisine, sa culture, sa personnalité… ; des valeurs : le partage, l’échange, la solidarité, la bienveillance,… entre autres.

Comment vous est venue l’idée de monter Meet My Mama ?

Toutes les deux on a grandi avec des femmes issues des 4 coins du monde, qui cuisinaient comme personne, gardiennes de recettes transmises de mères en filles depuis des générations. On s’est rendu compte que leur talent n’était pas reconnu, et qu’elles avaient beaucoup de freins pour rejoindre le monde de la restauration : en France 90% des chefs sont des hommes. Il y a pour certaines la barrière de la langue, le manque de confiance en elles, le manque de formation, de réseau, des problèmes administratifs, la question des enfants… Alors on a décidé de les accompagner et de leur proposer de cuisiner pour des événements : on a créé Mama Cook In.

Et puis on a été contactées par Youssef, notre associé, qui créait de son côté Mama’s Kitchen, un projet similaire, et qui avait entendu parler de nous : on s’est rendu compte qu’on partageait les mêmes valeurs, qu’on avait la même vision, et on a décidé de créer ensemble Meet My Mama. C’est comme ça que le projet est né !

Au-delà d’une dimension sociale très forte, vous avez également intégré dès le début une démarche écoresponsable. De quelle manière le marché a-t-il évolué ?

Nous sommes un traiteur avec une vision affirmée : rendre l’industrie alimentaire et la société plus inclusive, durable et responsable. On ne veut pas se limiter à un impact social, on veut aussi que notre projet soit responsable vis-à-vis de l’environnement.

C’est pour cela que depuis le début de l’aventure on cherche à réduire notre empreinte carbone dans tous les aspects de notre activité : choix de nos approvisionnements, de nos matières premières et packagings, production, logistique, gestion de nos déchets… Tous ces sujets font partie de la formation des Mamas. On a aussi une politique anti-gaspillage forte : on fait toutes nos productions à la commande pour une quantité sur-mesure, et on redistribue tout l’éventuel surplus de denrées à des associations partenaires ou directement à des personnes dans le besoin via des maraudes avec l’équipe. 

Meet My Mama c’est aussi un modèle économique hybride avec une structure qui intègre business et associatif. Comment cela fonctionne-t-il ?

L’association Empower My Mama et l’entreprise Meet My Mama fonctionnent ensemble et sont complémentaires : l’association a pour mission l’accompagnement et la formation des Mamas, et l’entreprise est là pour leur assurer des opportunités économiques. On est pas seulement une école de formation, ni seulement un traiteur, on est les deux, pour pouvoir accompagner les Mamas de A à Z quand elles se lancent !  Notre recette secrète de l’empowerment repose sur l’ensemble : l’inspiration, l’accompagnement, le coaching, la formation, l’ouverture sur des opportunités professionnelles et enfin la valorisation. 

La crise sanitaire a frappé de plein fouet le secteur de l’événementiel, et en conséquence celui des traiteurs. De quelle manière vous êtes-vous réinventés face à l’arrêt complet de votre activité ?

Notre priorité lors du premier confinement a été de soutenir les Mamas, en étant présents pour elles moralement, mais aussi en trouvant des solutions pour leur assurer un revenu. Avec l’équipe, on a tout fait pour continuer notre mission.

D’abord, on a digitalisé toute la Mama Academy, notre école de formation, pour que toutes les Mamas puissent continuer à être formées, accompagnées, qu’elles puissent continuer à se professionnaliser, même à distance. 

Ensuite, pour assurer un revenu aux Mamas et parce qu’elles avaient à cœur de s’engager dans ce moment de crise, on a lancé l’opération “Mamas Solidaires”, avec l’objectif de cuisiner des repas pour les plus démunis. Résultat : 12 000 repas cuisinés pendant le confinement ! Aujourd’hui, on cherche à pérenniser cette opération.

Un autre projet initié pendant le confinement a été la création d’un média, à travers différents supports : podcasts, magazine, blog. Notre objectif à travers ce média c’est de donner la parole à nos Mamas, de leur ouvrir un espace d’expression, de les rendre audibles et visibles dans une société qui bien trop souvent les ignore. Alors qu’elles ont beaucoup à dire, à partager. On veut qu’elles puissent avoir pleinement cette fonction de nous inspirer.

On a aussi développé un nouveau format : les ateliers de cuisine en ligne, pour des entreprises ou des particuliers, un moment convivial autour de la réalisation d’une recette, guidés par une Mama. On continue ce format qui plait beaucoup, ça a très bien marché. 

Par ailleurs, lors du 2e confinement nous avons mis en place la livraison à domicile pour particuliers et collaborateurs d’entreprise, tous les vendredis, dans une opération qu’on a appelé le Vendredi de la Mama : le jour de la semaine pour se faire plaisir avec un bon repas préparé avec amour, qui vient réchauffer les coeurs ! Là encore, la demande est très forte, et on va sûrement prolonger cette opération.

En résumé, la crise a été un moment de créativité pour l’équipe, de résilience, avec et pour les Mamas, pour continuer notre mission de révéler les talents culinaires de femmes issues du monde entier. Les Mamas ont besoin de nous en ces temps de crise, mais la société a aussi besoin des Mamas, c’est notre conviction et c’est ce qui continue à nous animer pour avancer.

Rendez-vous sur le site de Meet My Mama pour découvrir l’opération des Vendredis de la Mama : une opération livraison à domicile ou au bureau pour les télétravailleurs ou pour les particuliers. Chaque vendredi, un nouveau voyage culinaire, une nouvelle Cheffe, des nouvelles saveurs à découvrir ! Une manière de se faire plaisir ou de faire plaisir à ses collaborateurs, tout en soutenant l’activité des Mamas.

Et parce que Loubna et Donia sont très sympas, on vous partage un code promo de -10% !

Retrouvez Meet my Mama sur Instagram, Twitter, Facebook et LinkedIn

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email