Ecosia – Le moteur de recherche qui plante des arbres

Rencontre avec Juliette Chabod, Junior Country Manager d’Ecosia, qui nous explique comment on peut planter des arbres en utilisant son moteur de recherche !

Fort d’un bilan carbone négatif, la transparence et le respect de la vie privée érigés en valeur suprême, Ecosia est un acteur particulièrement actif du numérique responsable et durable. Plus qu’un simple moteur de recherche, Ecosia investit dans des projets solidaires véritables, vecteurs de changement pour la société mondiale.

Bonjour Juliette, la dimension durable est au cœur de l’ADN d’Ecosia avec 80% des bénéfices reversés dans un programme de reforestation présent partout dans le monde. Comment cela fonctionne-t-il ?

Nous travaillons sur nos projets de reforestation avec des associations issues des communautés locales. Ces partenariats nous permettent de nous assurer de travailler avec des espèces endémiques et de préserver les espèces en danger afin de pouvoir régénérer les écosystèmes et la biodiversité. Ils nous permettent également de mieux saisir les enjeux socio-économiques propres à chaque région afin de nous assurer d’avoir un impact positif sur les vies des communautés.

Plus de 114 millions d’arbres plantés ! Comment choisissez-vous vos partenaires et de quelle manière suivez-vous le programme de reforestation ?

Nous travaillons dans ce que nous appelons les zones critiques de biodiversité. Aujourd’hui nous sommes présents dans 25 pays. Nous sélectionnons des partenaires qui sont en adéquation totale avec nos valeurs, qui ont une véritable connaissance des espèces et enjeux de la région. Pour suivre les projets nous effectuons des visites sur sites, sommes en contact régulier avec chacun des partenaires via Whatsapp et appels vidéo. Nous avons également mis en place un système de captation satellite, pour voir depuis le ciel l’avancée de chacun des projets.

De par son modèle économique, Ecosia contre celui des géants américains du numérique. Quels conseils donneriez-vous à des entrepreneurs souhaitant challenger les modèles existants ?

Construire à partir d’une vision. Christian Kroll a créé Ecosia à la suite de voyages qui lui ont fait prendre conscience de l’impact de nos modes de vie sur la destruction de nos arbres et de la planète. Il a donc cherché un moyen de reforester à grande échelle, ce qui l’a conduit à la création d’un moteur de recherche.

Ecosia diversifie ses actions via son investissement dans la fintech Treecard et son projet de carte bancaire en bois qui devrait voir le jour prochainement. Pourquoi ce rapprochement stratégique ?

Ecosia contribue à rendre le monde plus vert à travers les petits gestes du quotidien. Donner les moyens à chacun de s’attaquer à la crise climatique, c’est la raison d’être d’Ecosia. Nous voulons planter et protéger des milliards d’arbres, et cela passe par des outils innovants qui vous permettent de mener une vie plus verte au quotidien. En nous associant à TreeCard nous pourrons planter encore plus d’arbres. À l’avenir, nous prévoyons d’établir des partenariats avec d’autres innovateurs écolos qui, à l’instar de TreeCard, souhaitent remettre en question l’ordre établi.

J’imagine que le contexte actuel renforce votre sentiment d’agir. Quels sont vos projets à venir ?

Continuer à planter des arbres là où ils sont nécessaires, à soutenir les communautés locales et à inviter ceux qui ne seraient pas encore convaincus à rejoindre notre mouvement d’Écosiens pour un monde plus vert.

Vous aussi vous voulez contribuer à la reforestation via vos recherches en ligne ? Rendez-vous sur le site d’Ecosia.

Suivez Ecosia sur LinkedIn, Twitter, Facebook et Instagram

Partage cet article

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email